Un câlin pour une éolienne