Positif de Camille Genton

Synopsis : 

« Camille, vingt-cinq ans, entrepreneur à la tête d’une agence de communication, partage son temps entre soirées de fête excessives et projets ambitieux. Un soir de Nouvel An, il croise le chemin de Marc-Antoine, avec qui  il vit un début d’idylle, en toute insouciance.

Deux semaines plus tard, alors que les deux amoureux décident de faire un test de dépistage de routine pour se prouver leur engagement, il apprend qu’il est séropositif.

Comment surmonter pareil choc  ? Comment gérer les réactions de son partenaire et de ses proches, le choix du médecin et de la thérapie, les effets secondaires du traitement, et, plus largement, la stigmatisation qui accompagne les séropositifs au quotidien  ?

Au fil de ce récit frappant, porté par une plume incisive, Camille Genton nous raconte étape par étape son apprentissage de la maladie, et son combat pour continuer à vivre et aimer normalement ».

 

Quelques mots sur l’auteur : 

« Né en 1985, Camille Genton a cofondé l’agence de communication et d’événementiel « Les Mauvais Garçons ». Passionné par la gastronomie, il gère depuis 2011 plusieurs restaurants parisiens. Il est aussi impliqué dans le milieu associatif, notamment comme membre de l’association LINK qui lutte contre le Sida ».

 

Mon avis :

Il n’y a aucun doute, Camille GENTON a écrit ce roman autobiographique avec ses tripes ! Sa plume est vive et c’est tant mieux pour les lecteurs / lectrices qui, comme moi ne savent pas grand chose sur ce qu’implique d’être séropositif, au quotidien. Je ne peux pas vous le cacher plus longtemps, j’ai A-DO-RÉ les passages où C. s’adresse directement à ses proches… (Je me retiens de ne pas tout vous dévoiler pour que vous ayez envie de vous procurer cette oeuvre). Si j’étais capable de pleurer en lisant, j’aurais surement versé ma petite larme suite à ces paragraphes en italique.

A un moment donné, il décrit avec sincérité, le choc que la nouvelle a eu sur ceux et celles qui tiennent à lui et là encore, c’est très émouvant surtout quand on sait à quel point la relation amoureuse entre Camille et Marc-Antoine est sérieuse, solide.

Le témoignage de Camille est précieux parce qu’il est inédit, mais aussi parce que le principal intéressé sait, comment dédramatiser la maladie. J’ai beaucoup d’admiration pour les personnes qui en sont capables et j’essaye autant que je peux de prendre exemple sur elles.

Ce livre engagé est un coup de pied dans la fourmilière de l’administration et du domaine des finances… Ce n’est pas le même contexte mais je sais à quel point il est épuisant d’avoir à se justifier, à faire ses preuves au sein de la société française quand on est différent, puisque moi-même je suis handicapée moteur.

 

Date de sortie : 6 septembre 2017
Editeur : JC Lattés
Collection : Littérature française
288 pages
16€ / 10,99€
Sites internet : http://www.editions-jclattes.fr / https://www.netgalley.fr

1 reply on “ Positif de Camille Genton ”
  1. Après l’utile « Aïe mes aïeux » de la sociologue Anne Ancelin-Schutzenberger, je viens de lire « Et si la maladie n’était pas un hasard ? » et « L’interprétation des maladies » du dr PJ Thomas-Lamotte, médecin confirmé semble-t-il mais qui apporte un éclairage très différent des tâtonnements de ses confrères sur la cause des maladies et des accidents. Cela ne correspond pas tout à fait au contenu des livres mais perso, je me demande si le sida n’est pas une « réponse » du subconscient aux interdits sociétaux ou familiaux : le subconscient compenserait le poids des tabous par un organisme sans défenses, dans le sens « sans interdits ». Car le subconscient confond souvent les mots de même sonorité (je et jeu, je-nous et genoux etc)

Comments are closed.