Le Gang des Prodiges de Marissa Mayer

Résumé éditeur :

Il y a plus de dix ans, les Renégats, un groupe d’hommes et de femmes détenteurs de pouvoirs surhumains, ont vaincu les super-vilains.

Ils font désormais régner la paix et la justice. Cependant les super-vilains n’ont pas disparu… Parmi eux, Nova, qui continue à lutter contre les Renégats, responsables de la mort de sa famille.

Prête à tout, elle infiltre leur repaire. Mais lorsqu’elle se lie d’amitié avec le fils adoptif des deux principaux Renégats, ses certitudes vacillent…

 

Mon avis :

En ouvrant Le Gang des Prodiges, Tome 1, le lecteur pénètre immédiatement dans un récit au rythme soutenu et à l’intrigue palpitante dans le pur esprit des Comics MARVEL.

Dans cette histoire racontée à deux voix, on suit tout d’abord Nova, alias Nightmare dont le toucher plonge ses adversaires dans d’affreux cauchemars, une jeune fille rongée par la colère, la tristesse et l’amertume. Nova ne vit que pour se venger des Renégats, une bande de super-héros justiciers, qu’elle tient pour responsable de la mort de ses parents. Pour elle, cette organisation incarne le mensonge, la trahison et, surtout, les illusions perdues. Membre d’une faction adverse composée de super-vilains, la jeune fille réussit à infiltrer les Renégats lors de sélections d’embauche. A cette occasion, elle rencontre Adrian, le fils adoptif de deux des membres fondateurs de ce mouvement. Avec ses côtés, la soif de vengeance de la jeune fille va à la fois prendre forme mais aussi vaciller…

Grâce à la voix d’Adrian, le lecteur suit l’aventure depuis un tout autre point de vue, celui d’un jeune homme en quête de réponses comme d’identité qui ne voit sa position au sein des Renégats que comme un privilège dû aux liens familiaux qui l’unissent aux membres éminents des Renégats. Désireux de prouver sa valeur, Adrian œuvre en solo comme en secret sous le nom de La Sentinelle, un super-héros énigmatique doté de multiples pouvoirs. Au cours de l’une de ses interventions, il affronte Nightmare dont les citations lui rappelle les circonstances de la mort de sa mère biologique. Dès lors, le jeune homme n’aura de cesse de la traquer afin d’obtenir de plus amples informations sur ce terrible événement. Bien sûr, il ne sait pas que celle qu’il pourchasse n’est autre que sa nouvelle partenaire…

Ensemble, Nova et Adrian vont nous immerger dans une aventure peuplées de rebondissements, d’actions et de surprises au sein d’un univers à la fois crédible et particulièrement bien réussi.

La dimension dystopique apporte un questionnement sur les valeurs du Bien et du Mal, sur les concepts de loyauté et de dévouement ainsi que sur la nécessité ou non de posséder des pouvoirs pour devenir un super-héros.

Le style de l’auteure est simple et efficace comme souvent dans les romans YA.

Mon seul petit bémol : une fin sortie un peu du chapeau…

En tout cas, j’ai passé un excellent moment avec ce livre qui marque le commencement d’une saga vraiment sympa, certes peu originales mais terriblement bien construite.

Avis aux amateurs de X-Men et autre Comics, ce roman est pour vous.