Le Voyageur onirique de Guillaume Beck

J’ai pu voir sur la toile divers avis sur Le Voyageur onirique de Guillaume Beck et je t’avouerai que je suis resté dubitatif. Tu vas vite comprendre pourquoi. Je te laisse découvrir la…

4ème de couverture

« Parle-moi des Grands Anciens… » C’est ainsi, après avoir naïvement posé cette question à West, son collègue et ami, que la vie d’un étudiant de l’université de Miskatonic va basculer dans le chaos. Il deviendra la marionnette d’anciennes et terribles entités, un simple pion dans une lutte cosmique immémoriale. Il cherchera à retrouver le cours paisible de son existence auprès de sa petite amie. Mais on ramène toujours quelque chose de ses voyages. Dès lors est-il possible de revenir à la normalité, de vivre avec celle que l’on aime quand son monde bascule dans la folie ?

Mon avis

Comme je te le disais en intro, les divers avis que j’ai pu lire sur ce livre m’ont laissés perplexe. Le premier que j’ai pu lire était imbuvable. Je n’ai strictement rien compris. Après, j’ai cru comprendre que c’était dans le même genre que Lovecraft. Comme je n’en ai jamais lu… Hannnnnnn ! Oui je sais, je n’ai pas lu mes classiques.

A la limite, on s’en fiche. Ce n’est pas le plus important.

Il faut l’admettre, ce livre est spécial, je ne m’attendais pas à cela. Mais aucun regret.

La plume de Guillaume Becq te happe, il ne te lâche pas, il mange tout cru. Il faut, tu dois finir ce livre. J’ai dû le lire en un jour et demi, deux.

Ce qui m’a plu, c’est cette ambiance, oppressante, étouffante, à la limite de la folie.
Tu as toujours l’impression d’être dans un cauchemar. Le plus déroutant est que cette atmosphère se passe également dans la réalité, dans son couple, à l’université ou bien dans la rue. Tu ne sais plus qui tu es, ce que tu fais. Tu tourne sur toi-même comme si tu cherchais ta route mais que tu étais complètement perdu.

Est ce que le personnage principal vit vraiment tout ça ou est-il simplement schizophrène ?
Il se retrouve même à l’asile.

Il est dur pour moi de te donner un avis sans te spoiler. Certains des lecteurs ont eu du mal à l’appréhender mais…
Est-ce que je suis schizo aussi ? Mais pour ma part la fin donne toutes les réponses. Oh bien sûr, l’auteur ne te les donne pas clairement mais pour moi c’est l’impide.
Mon avis va peut être te paraître court mais pour le coup…

A l’occasion, nous pourrions en reparler.

Comme tu peux le voir, ce livre m’a plu.
Si tu aimes les ambiances à la limite de la folie, cet ouvrage te plaira.

Bonne lecture