Animal de Sandrine Collette

Synopsis :

« Dans l’obscurité dense de la forêt népalaise, Mara découvre deux très jeunes enfants ligotés à un arbre. Elle sait qu’elle ne devrait pas s’en mêler. Pourtant, elle les délivre, et fuit avec eux vers la grande ville où ils pourront se cacher.

Vingt ans plus tard, dans une autre forêt, au milieu des volcans du Kamtchatka, débarque un groupe de chasseurs. Parmi eux, Lior, une Française. Comment cette jeune femme peut-elle être aussi exaltée par la chasse, voilà un mystère que son mari, qui l’adore, n’a jamais résolu. Quand elle chasse, le regard de Lior tourne à l’étrange, son pas devient souple. Elle semble partie prenante de la nature, douée d’un flair affûté, dangereuse. Elle a quelque chose d’animal.

Cette fois, guidés par un vieil homme à la parole rare, Lior et les autres sont lancés sur les traces d’un ours. Un ours qui les a repérés, bien sûr. Et qui va entraîner Lior bien au-delà de ses limites, la forçant à affronter enfin la vérité sur elle-même ».

Mon avis :

« Animal » est le nouvel opus signé Sandrine Collette. J’ai lu cette histoire oppressante depuis le fond de mon lit. Ce périple dans la forêt népalaise est plein de suspense. J’ai ressenti une grande empathie envers des personnages assez torturés. L’analyse psychologique est très poussée. Je ne connaissais pas la plume de S. Collette qui, je trouve maîtrise parfaitement les mots qui guident nos émotions.

J’appréhendais les scènes de chasse. Je ne voulais pas avoir à lire la mise à mort d’une bête sauvage mais tout s’est bien passé ! Le nerf de ce sombre récit c’est l’ambiguïté du rapport entre l’Homme et la faune environnante. Tout ici est affaire de bestialité.

Si vous avez un autre titre de Sandrine Collette à me conseiller, je suis preneuse ;). On se retrouve dans quelques jours, pour la transmission de mon opinion sur « BAD MAN » par de Dathan AUERBACH :D.

Date de sortie : 7 mars 2019
Éditeur : Denoël
Collection : Sueurs froides
283 pages
Site de la maison d’éditions : http://www.denoel.fr